Belle de nuit : Grisélidis Réal, autoportraits

Marie-Eve de Grave

  • 2016
  • Belgique
  • France
  • Couleur et Noir & blanc
  • 70 min

Synopsis

Grisélidis Réal est un météore. _x000D_ Sa vie est digne d’un roman. _x000D_ Elle s’est prostituée dans les bordels munichois, aux bras de G.I. noirs. _x000D_ Elle a trafiqué de la marijuana. Elle a fait de la prison. _x000D_ Dans les années 70, elle devient “la Catin révolutionnaire”. _x000D_ Elle écrit : “la Prostitution est un Art, une Science et un humanisme”. _x000D_ L’amour fou l’a consumée. Ses clients aussi. _x000D_ Grisélidis peint, elle dessine et écrit sa vie qu’elle invente à chaque instant. _x000D_ Tout avec elle, devient précieux, passionné, passionnant, bouleversant, fou. _x000D_ Grisélidis, c’est la révolte. C’est la femme sauvage qui traverse la nuit en hurlant, parée, fardée, sublime._x000D_ S’immergeant au cœur des écrits de Grisélidis Réal, le film retrace le parcours fulgurant d’une femme hors norme. Images fictionnelles inspirées des textes, dessins, extraits, manuscrits, photographies, archives historiques, entretiens, s’entrelacent pour tisser le portrait fragmenté et pluriel d’une magnifique rebelle qui dévoile un véritable écrivain.